Tewfik Jallab

Tewfik Jallab

Acteur
Né le 9 Janvier 1982 (32 ans)

Biographie de Tewfik Jallab

D'origine marocaine par sa mère et tuniso-algérienne par son père, Tewfik Jallab entre au Studio Pygmalion durant son enfance. A l'âge de dix ans, il débute sur le grand écran en incarnant le personnage principal de Laïd, un enfant terroriste, dans le drame de Gilles de Maistre intitulé Killer Kid et diffusé en 1994 (le film sera primé au Festival de Cannes Junior). Marqué par cette expérience, l'adolescent réussit à décrocher un nouveau rôle, celui de Kader, dans trois épisodes de la série télévisée P.J. (1999). Au sortir du secondaire (2003), le jeune étudiant s'inscrit en DEUG Art et Spectacle avant d'entrer au Cours Florent et intégrer, par la suite, le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris (de 2004 à 2007).

En parallèle, l'acteur joue dans le court-métrage "Stéréotypes" de Anthony Decadi (2004) ainsi que dans le film Qui de nous deux de Charles Belmont où il incarne le personnage de Simo (2006). En 2007, il figure au générique des séries "Élodie Bradford" et Avocats & associés. Cette même année signe surtout ses débuts sur les planches où il s'illustre dans des pièces mises en scène par Elie Karam, Jean-Paul Wenzel ou encore Wajdi Mouawad.

Tewfik Jallab participe ensuite aux courts-métrages "Bientôt j'arrête" de Léa Fazer (2008) et "L'année de l'Algérie" de May Bouhada (2009). Sa carrière prend un nouveau tournant en décrochant les rôles récurrents de Guillaume et Icham Alaoui dans les séries Vénus & Apollon (2009) et Adresse inconnue (2008 – 2009). Tandis que le spectateur l'entrevoit dans les programmes "Joséphine, ange gardien", le téléfilm "La tueuse", le moyen métrage de Etienne Constantinesco, Coline (Les amis de mes amis), ainsi que dans les téléfilms "Pas si simple" et "Frères", Tewfik Jallab décide de perfectionner son jeu en s'installant un temps aux Etats-Unis (2009 et 2010). Là, il s'inscrit au Lee Strasberg Institute de New York et au Ivana Chubbuck Studio de Los Angeles.

De retour en France, il remonte sur les planches pour le compte de Cristele Alves Meira, puis part en tournée avec Tim Supple pour le spectacle "1001 Nights". En 2013, sous les auspices de Jamel Debbouze producteur du premier film de Mohamed Hamidi, Né quelque part, son image se démocratise auprès d'un plus large public. En novembre 2013, Tewfik Jallab est à l'affiche de La Marche de Nabil Ben Yadir. / R. Dal Barco.

Filmographie de Tewfik Jallab

La Marche 27 Novembre 2013
En 1983, dans une France en proie à l'intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande Marche pacifique pour l'égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille...
Un Nuage dans un verre d'eau 14 Août 2013
Bien que 50 ans les séparent, Monsieur Noun et Anna cultivent ensemble un sens de la fantaisie, le goût des faits divers et des westerns spaghettis avec Clint Eastwood. Lui, égyptien et elle, roumaine, habitent le même immeuble parisien. Ils...
Né quelque part 19 Juin 2013
Farid, jeune Français de 26 ans, doit aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n'a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d'une galerie de personnages étonnants dont l'humour et la simplicité vont...