Charles Berling

Charles Berling

Réalisateur, Scénariste, Comédien
Né le 30 Avril 1958 (56 ans)
Pays : Saint-Mandé, Val-de-Marne (France)

Biographie de Charles Berling

Fils d'un médecin de la marine nationale et d'une enseignante, Charles Berling est né dans la commune de Saint-Mandé située dans le Val-de-Marne. La famille émigre par la suite à Paris, puis s'installe à Brest, et enfin Toulon, où le jeune homme découvre le théâtre avec la troupe de son lycée. Il professionnalise sa passion en s'inscrivant à l'INSAS (Institut national supérieur des arts de la scène) de Bruxelles. S'il débute sur le grand écran, en 1982, avec le rôle de l'Inspecteur Focard dans Meurtres à domicile de Marc Lobet, puis une succession d'interprétations pour la télévision dans divers téléfilms et séries, Charles Berling passe la majeure partie de la décennie sur les planches (sous la direction notamment du metteur en scène Jean-Louis Martinelli).

Charles Berling se fait un nom auprès des professionnels du cinéma grâce à Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran (1994) pour lequel il décroche une première nomination au César (catégorie Meilleur espoir masculin). Mais c'est avec Nelly & Monsieur Arnaud de Claude Sautet (1995) que sa notoriété s'affirme. Deux ans plus tard, il est couronné d'une première nomination au César du Meilleur acteur avec Ridicule de Patrice Leconte - qui lance définitivement sa carrière auprès du grand public. Ainsi de plus en plus sollicité, Charles Berling joue pour Anne Fontaine (Nettoyage à sec – 1997), Patrice Chéreau (Ceux qui m'aiment prendront le train – 1998), Cédric Kahn (L'Ennui – 1998), Frédéric Schoendoerffer (Scènes de crimes en 2000 puis Agents secrets en 2004), mais aussi Olivier Assayas avec qui il tournera trois films (Les Destinées sentimentales en 2000, Demonlover en 2002 et L'Heure d'été en 2008) ou encore Diane Kurys avec Je reste (2003).

En 1998, Charles Berling est passé derrière la caméra en réalisant un court-métrage intitulé "La cloche" où il se mettait lui-même en scène aux côtés de Michel Aumont et de l'actrice Sonia Hell. Par ailleurs, en 2009, il a filmé, pour la télévision, le documentaire "Sur les traces de Gustave Eiffel". Outre le scénario de "La cloche", l'acteur avait, quelques années plutôt, écrit l'histoire de "Monstre aimé" : un téléfilm réalisé par Frédéric Compain (1990). Nommé à quatre reprises au César du Meilleur acteur, l'acteur n'a jamais soulevé la fameuse statuette. Son amour du cinéma n'a par ailleurs jamais occulté sa passion pour le théâtre. Depuis 40 ans, l'acteur s'affiche sur les scènes parisiennes et provinciales. En 2012, il s'est essayé à la chanson en enregistrant un premier album intitulé, tout logiquement, "Jeune chanteur". / R. Dal Barco.

Filmographie de Charles Berling

20 ans d'écart 6 Mars 2013
Alice Lantins a 36 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d'une impeccable conscience professionnelle au point d'en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine " Rebelle ", tout sauf...
Comme un homme 15 Août 2012
Louis, 16 ans est le fils du proviseur de son lycée. Son meilleur ami, Greg, est sous la menace d’un renvoi définitif après avoir agressé sa jeune prof d’anglais. Pour se venger, il décide de la kidnapper. Louis devient complice en...
Le Prénom 25 Avril 2012
Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa soeur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d'enfance. En attendant l'arrivée d'Anna, sa jeune épouse...
Beyrouth Hotel 1 Janvier 2012
Zoha et Mathieu se rencontrent un soir, à Beyrouth. Elle, jeune chanteuse libanaise, qui essaie de s'affranchir de la mainmise de son ex-mari. Lui, avocat d'affaires français en mission, progressivement surveillé puis suspecté...
Toute sa filmographie (52)

Nominations, récompenses Charles Berling

2001

César

Meilleur acteur : Les Destinées sentimentales (Nommé)


1999

César

Meilleur acteur : L'Ennui (Nommé)


1997

César

Meilleur acteur : Ridicule (Nommé)


1995

César

Meilleur espoir masculin : Petits arrangements avec les morts (Nommé)


0

César

Meilleur acteur : Nettoyage à sec (Nommé)