00H00 Le 17/03/10 Films 0
Sorties France : sous le charme de l'Allemagne.

Sorties France : sous le charme de l'Allemagne.


Sorties France : sous le charme de l'Allemagne.

Voici les nouvelles sorties cinéma en France avec le thriller français Blanc comme Neige, la comédie L'Arnacoeur, et le  Bad Lieutenant version Nicolas Cage. Cependant c'est l'Allemagne que nous mettons sur le devant de la scène avec le nouveau film de Fatih Akin, Soul Kitchen et le thriller La Révélation, nos deux choix cette semaine.


Soul Kitchen (Soul Kitchen) 114 salles
Comédie dramatique allemande de Fatih Akin
Avec Adam Bousdoukos, Moritz Bleibtreu,...
Le pitch : Patron d'un restaurant pas comme les autres baptisé Soul kitchen, Zinos tente de protéger son établissement des investisseurs véreux... La situation devient un peu plus délicate lorsque son frère sorti de prison lui demande de l'embaucher...
Avis : Fatih Akin s'était fait remarqué à cannes en 2008 avec le film De l'autre côté qui avait emporté la Palme de meilleur scénario. Il aborde ici encore une fois les thèmes qui lui sont chers, l'amitié, la communauté, la guerre sociale mais, nouveauté, sur le ton de la légèreté.

La Révélation (Sturm) 66 salles
Drame (Allemagne, Danemark, Pays-Bas) de Hans-Christian Schmid
Avec Kerry Fox, Anamaria Marinca,...
Le pitch : 2009, Tribunal Pénal International de La Haye... Goran Duric, ex-Général en passe d'accéder à la présidence Serbe, comparaît pour Crimes contre l'Humanité. En charge de l'accusation, la Procureure Hannah Maynard est très vite discréditée par les déclarations mensongères d'Alen Hajdarevic, son unique témoin. Elle réalise alors que Mira, la soeur d'Alen, en sait beaucoup plus sur l'accusé qu'elle ne veut bien l'avouer. Malgré les risques encourus pour sa vie rangée en Allemagne, Mira cède aux pressions d'Hannah et décide de témoigner. Mais c'est là sans compter sur les rouages juridiques du Tribunal et autres collusions politiques auxquels elles se retrouvent bientôt toutes deux confrontées. Jusqu'à mettre à l'épreuve leur complicité...
Avis : le thème est intéressant. De l'avis général il s'agit d'un thriller captivant.

Blanc comme neige 196 salles
Thriller français de Christophe Blanc
Avec François Cluzet, Louise Bourgoin,...
Le pitch : Maxime (François Cluzet) a tout pour être heureux : gérant d'une concession florissante de véhicules haut de gamme, il est marié à une délicieuse jeune femme (Louise Bourgoin) et vit dans une confortable villa. Tout bascule le jour où Simon (Bouli Lanners), son associé, est assassiné par une bande de malfrats. Tenu de rendre des comptes à ces derniers, Maxime appelle à l'aide ses frères (Olivier Gourmet et Jonathan Zaccai), habitués des petites combines. Mais leur intervention vire au fiasco et Maxime et sa famille plongent dans une situation de plus en plus inextricable...
Avis : joli casting pour ce thriller qui propose en revanche un pitch peu original. Chaque semaine on découvre un nouvel opus sur un chef d'entreprise et ses secrets... 

L'Arnacoeur 356 salles
Comédie française de Pascal Chaumeil
Avec Romain Duris, Vanessa Paradis,...
Le pitch : Votre fille unique est follement amoureuse d'un sinistre imbécile, votre soeur vient de se fiancer à une brute épaisse ? Votre meilleure amie sort avec un con ? Un homme peut encore sauver la situation. Son nom : Alex Lippi. Sa profession : briseur de couples. Sa méthode : la séduction ! En quelques semaines, moyennant des honoraires à la hauteur de sa réputation, Alex s'engage à transformer n'importe quel mari, fiancé et petit ami en ex. Planques, écoutes téléphoniques, fausse identité, sourire ravageur, tout est bon pour qu'il remplisse son contrat. Mais attention, Alex a une éthique. Il ne brise que les couples dont la femme est malheureuse. Alors pourquoi accepter ce prochain contrat ? Sa cible s'appelle Juliette, une jeune héritière libre et indépendante. Dans dix jours, elle épousera un séduisant jeune homme qu'elle aime plus que tout au monde. Dix jours pour une mission-séduction « impossible » et très mouvementée au cours de laquelle notre arnacoeur de haut vol risque de découvrir à ses dépens qu'en amour le plan parfait n'existe pas.
Avis : la comédie de la semaine avec un duo de rêve pour le cinéma français. Reste à savoir si le contenu du film sera à la hauteur du charme de ses deux protagonistes.

Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans (Bad Lieutenant: Port of Call New Orleans) 264 salles
Film policier américain de Werner Herzog
Avec Nicolas Cage, Eva Mendes, ...
Le pitch : Terence McDonagh est lieutenant à la police criminelle de La Nouvelle-Orléans. En sauvant un détenu de la noyade pendant l'ouragan Katrina, il s'est gravement blessé au dos. Désormais, pour ne pas trop souffrir, il prend des médicaments puissants, souvent, bien trop souvent… Déterminé à faire son travail du mieux qu'il peut, il doit faire face à une criminalité qui envahit toutes les vies, même la sienne. Sa compagne, dont il est éperdument amoureux, est une prostituée. Pour la protéger, Terence est obligé de prendre des risques. Parce qu'il est sur les traces d'un gros dealer, sa vie est en jeu. Parce qu'il doit enquêter sur l'assassinat d'une famille d'immigrants africains, il doit mener une enquête impossible. En quelques heures, tous les enjeux de sa carrière et de sa vie vont se combiner pour devenir sa pire épreuve.
Avis : remake d'un film culte de Abel Ferrara dans lequel Harvey Keitel avait livré une incroyable prestation. De l'avis général, le remake prouve au moins une chose, quand il est bien dirigé, Nicolas Cage peut redevenir le formidable acteur que l'on a connu dans les années 90.

Bad Lieutenant (Bad Lieutenant) ressortie 10 salles
Film policier américain de Abel Ferrara
Avec Harvey Keitel, Victor Argo,...
Le pitch : Un lieutenant de police new yorkais, marié et père de famille, ne résiste pas à ses penchants pour tous les vices que sa fonction et son insigne semblent lui autoriser: les tentations sont trop nombreuses. L'horreur et le mal y sont banalisés, surtout lorsqu'il s'agit de petite délinquance. Sous l'emprise de l'alcool et de la drogue, il s'enfonce sans cesse dans la spirale des jeux d'argent, notamment à travers divers paris sur des équipes de base ball. Ruiné, déchu, menacé de mort par ses créanciers, il cherchera désormais quelque redemption en voulant venger le viol d'une jeune religieuse ..
Avis : à l'occasion du vrai-faux remake de Werner Herzog, les distributeurs français proposent une ressortie du film culte d'Abel ferrara, disponible dans 10 salles en France.

The Good Heart (The Good Heart) 23 salles
Drame islandais de Dagur Kári
Avec Paul Dano, Brian Cox,...
Le pitch : Lucas est arrivé à un point de non retour. Après une tentative de suicide ratée, il est admis à l'hôpital et contraint de partager une chambre avec Jack, un vieux patron de bar grognon qui vient d'avoir une cinquième crise cardiaque. Sans aucune famille, sentant poindre le début de la fin, Jack prend Lucas sous son aile avec l'intention de lui transmettre son héritage : son bar. A la sortie de l'hôpital, Lucas commence alors son apprentissage dans ce lieu régi par des règles et une « philosophie » strictes. Contre toute attente, naît entre le vieux cynique et le jeune idéaliste une amitié atypique. Tout semble se passer selon les derniers souhaits de Jack... jusqu'à une nuit pluvieuse où April, une hôtesse de l'air ivre, s'égare dans le bar. Incapable de mettre dehors cette belle étrangère, Lucas l'invite à rester. Les choses vont alors commencer à aller de travers car, pour Jack, April est une menace.
Avis : le pitch est est accrocheur, original et, avec Paul Dano, Brian Cox et Isild Le Besco, le casting impeccable. A découvrir peut être.

Bus Palladium 201 salles
Comédie française de Christopher Thompson
Avec Marc-André Grondin, Arthur Dupont,...
Le pitch : Lucas, Manu, Philippe, Jacob et Mario s'aiment depuis l'enfance. Ils ont du talent et de l'espoir. Ils rêvent de musique et de gloire. Leur groupe de rock, LUST, connaît un succès grandissant, mais les aspirations de chacun rendent incertain leur avenir commun. L'arrivée de Laura dans leur vie va bousculer un peu plus ce fragile équilibre.
Avis : trentenaires, on est tous sensibles à la nostalgie que suscitent les années 70 et 80 mais on ne peut s'empêcher de souligner l'opportunisme de la démarche qui surfe sur l'esprit revival si cher à nos adolescents depuis 2 ans environ, revival que l'on finit par trouver tout simplement indigeste. Et atttention aux clichés!

La Buena Vida (La Buena Vida) 9 salles
Drame chilien de Andrés Wood
Avec Francisco Acuña, Jorge Alis,...
Le pitch : Santiago du Chili, aujourd'hui. Teresa, assistante sociale spécialisée dans la contraception, croit tout contrôler dans sa vie jusqu'au jour où elle apprend que sa fille de 15 ans est enceinte. Edmundo, un coiffeur de 40 ans sans ambition vit encore chez sa mère et veut s'acheter une voiture ou… renouveler le caveau familial. Mario, clarinettiste, postule à l'orchestre philharmonique mais finit dans celui des carabineros. Quant à Patricia, mère d'un jeune bébé, elle se laisse aller à la dérive, emportée par le courant de la vie. Ces habitants se croisent dans la cité en mouvement sans se voir, absorbés par le quotidien de leur propre existence. Des hommes et des femmes que seul le désir d'accomplir leur destin réunit
Avis : un film à scenettes où plusieurs destins et quotidiens se croisent. Un genre overexploité par le cinéma sauf que cela ravira probablement les adeptes du cinéma sud-américain.

Le Temps de la kermesse est terminé 36 salles
Comédie française de Frédéric Chignac
Avec Stéphane Guillon, Aïssa Maïga,...
Le pitch : Alex n'aurait dû rester que quelques minutes à Koupala. Le temps de se reposer un peu, de prendre de l'essence, mais son séjour va être bien plus long que prévu. Panne de voiture. Rongé par le vent et la sècheresse, Koupala est un petit village perdu au milieu du désert africain. Il n'y a rien à faire. Les jours s'y enchaînent avec une stricte monotonie. Alex compte sur l'aide providentielle d'un autre automobiliste, mais personne ne passe ou presque. Progressivement, Alex va perdre ses repères et ses certitudes de Blanc d'Afrique. Même son argent ne peut rien. Il est confronté à un immobilisme de plus en plus pesant et inhabituel. Et dans le registre des situations nouvelles, Alex finit par découvrir qu'il est lui-même devenu un enjeu, une chance tombée du ciel pour ce village moribond. Quand sa voiture redémarre enfin, Alex se retrouve alors face à un cruel dilemme : sauver sa peau ou celle du village.
Avis : une belle occasion pour Stephane Guillon de révéler une nouvelle facette de son talent puisque c'est surtout sa performance qui l'on retiendra de ce film à priori ambitieux et rigoureux sur la réalité de l'Afrique d'aujourd'hui. 

Nous trois 77 salles
Drame français de Renaud Bertrand
Avec Emmanuelle Béart, Jacques Gamblin,...
Le pitch : Nous sommes en 1972 et Sébastien, 10 ans ½, enfant sensible et débordant d'imagination, perçoit de plein fouet les frustrations, et la solitude intérieure de sa mère en manque d'amour. Un soir, en lisant un magazine, il a une révélation, un coup de foudre : la Reine Elizabeth II. Ce jour-là, sa vie change. Il crée un monde imaginaire où sa mère devient "La Reine" merveilleuse, magnifique et tellement heureuse. Ainsi, lorsque les Martin, emménagent en face de chez eux, Sébastien, imagine immédiatement Philippe, le nouveau voisin, en prince Consort. Et effectivement, dans la réalité, Philippe va devenir l'amant de sa mère. Sans jamais rien révéler à personne Sébastien est témoin et complice de cette histoire d'amour, et le monde de fantasmes qu'il s'est créé l'aidera à vivre ce drame sans pouvoir sauver sa mère de la douce folie qui l'emportera bien au-delà de ce qu'il pouvait s'imaginer.
Avis : bizarrement, désormais, lorsque Emmanuelle Béart est à l'affiche on se méfie... Non mais la démarche est ambitieuse et intéressante ainsi que touchante puisque c'est sa propre expérience, vécue à l'âge de huit ans, que le réalisateur Renaud Bertrand a tenté de retranscrire. Selon les premières critiques,  le résultat n'est pas à la hauteuir de cette ambition.

Paisito (Paisito) 13 salles
Drame espagnol de Ana Díez
Avec Pablo Arnoletti, María Botto,...
Le pitch : Lors du putsch en Uruguay (1973), Xavi et Rosana, deux enfants amis et voisins, sont amenés à se séparer. Bien des années plus tard, ils se retrouvent en Espagne. Cette occasion leur permet de faire un long retour sur leur enfance et leur pays d'origine. Le temps du premier amour, de l'innocence et de la solidarité, a été violemment interrompu par un événement historique - et familial - dans lequel les sentiments des enfants n'avaient pas leur place. A cette époque, seule comptait la couleur politique et hélas, l'amitié entre le fis d'un collaborateur des Tupamaros et la fille d'un militaire n'était plus possible.
Avis : une réalité historique exposée au travers d'un mélodrame et de nombreuses astuces scénaristiques.

Mesures exceptionnelles (Extraordinary Measures) 113 salles
Drame américain de Tom Vaughan
Avec Brendan Fraser, Harrison Ford, ...
Le pitch : D'origine modeste, John Crowley a finalement réussi dans les affaires. Il mène une carrière brillante, soutenu par sa femme Aileen et leurs trois enfants. Mais juste au moment où le succès lui sourit, Crowley apprend que ses deux plus jeunes enfants, Megan et Patrick, sont atteints d'une maladie incurable. Face à l'absence de soins adaptés, Crowley décide de se jeter dans ce combat à sa façon. Il abandonne tout pour faire équipe avec le Dr Robert Stonehill, un scientifique brillant mais controversé. Ensemble, ils créent une société de biotechnologie pour développer un médicament qui pourrait sauver bien des vies, à commencer par celles de Megan et Patrick. Stonehill est motivé par un désir de se voir reconnu et de prouver ses théories, Crowley par l'amour des siens. Malgré cela, ces deux hommes que tout oppose finissent par développer un respect mutuel en se battant contre les industries pharmaceutiques et le système, mais aussi contre le temps... Bientôt arrive le moment où les deux hommes doivent affronter l'ultime épreuve, dont dépend le destin des enfants de John...
Avis : ce n'est pas nul, c'est juste prévisible, Harison Ford, que l'on a jadis tant aimé, mais qui aujourd'hui nous indiffère, reste assez bon quand il s'agit de faire pleurer dans les chaumières.




Une réaction ?
commentez !

Info cinéma
Prochainement au cinéma
Bis
----
A voir
Comment tuer son Boss 2 - Retour à Ithaque - Teddy Bear
----
A revoir en DVD
La Planète des Singes : l'Affrontement (dvd)
----

l'info en continu

03/04 Gravity : séquence alternative avec Superman (VIDEO)
03/04 Box-office : Captain America 2, leader musclé devant De toutes nos forces et Supercondriaque
03/04 Emily Blunt et Amy Adams entrent dans la sphère de Denis Villeneuve
03/04 The Associate : Zac Efron dans l'univers de John Grisham
03/04 Halt and Catch Fire : AMC dévoile la première bande-annonce de sa série de geeks (VIDEO)
03/04 Nebraska : Road movie père-fils tout en nuances (CRITIQUE)
03/04 Un plus une : nouveau projet pour Claude Lelouch avec Jean Dujardin
03/04 Sherlock saison 3 : Benedict Cumberbatch ressuscite ce soir sur France 4 (VIDEO)
03/04 Le Petit Prince de Marion Cotillard et James Franco attendu en octobre 2015
02/04 Lucy : l'efficacité Besson, le charme Johansson (bande-annonce)
02/04 Extant : premier aperçu de la série avec Halle Berry (VIDEO)
02/04 Premières séances : Clochette et la Fée Pirate séduit plus que Salaud, on t'aime
02/04 La Crème de la Crème : avec son HEC du sexe, Chapiron divise la presse
02/04 The Walking Dead saison 5 : déjà une première affiche !
02/04 The Amazing Spider-Man 2 : Spidey carbure à l'eau minérale !
02/04 The Fall : Gillian Anderson face à Jamie Dornan ce soir sur 13ème Rue (VIDEO)
02/04 The Drop : James Gandolfini tire sa révérence (bande-annonce)
02/04 Once Upon A Time saison 4 : un acteur du spin-off intègre le casting