14H07 Le 13/04/13 Films 0 publié par Reynald Dal Barco
Oblivion : Tom Cruise et spectateurs manipulés (CRITIQUE)

Oblivion : Tom Cruise et spectateurs manipulés (CRITIQUE)

Oblivion de Joseph Kosinski est l'une des sorties phare de la semaine. Dans le film, Tom Cruise y perd son latin comme le spectateur est mené par le bout du nez. Verdict ! La sortie du week-end ?

Pour le marine Jack Harper, les drones ont tous les potentiels, les meilleurs, les pires.
Pour le marine Jack Harper, les drones ont tous les potentiels, les meilleurs, les pires. © Universal Pictures International France

Dans le monde qui est le sien, celui d'une humanité réfugiée dans les nuages à la suite d'une guerre totale contre une entité extra-terrestre, le marine Jack Harper poursuit une vie monotone de réparateur de drones. Ceux-ci ont une double mission protectrice, d'abord des plates-formes géantes qui pompent l'eau de la mer pour les besoins des hommes là-haut, mais aussi celle de détruire les potentiels résidus malveillants sévissant hors des zones nucléarisées. Le matin, Jack Harper prend son T-Coptère pour se rendre là où on lui dit d'aller ; puis il rentre le soir, donnant un petit bisou à son binôme Victoria qui lui sert d'assistance au sol, mais aussi de lien avec l'Organisation pilotée par la chef Sally. En définitive, le couple n'a qu'une obsession : fuir cette planète de désolations. Mais tout ça, en réalité, c'est du chiqué. Jack et Vic se trompent sur toute la ligne. Pour eux, comme pour le spectateur, l'illusion est totale, quasi parfaite.

Comparaisons hâtives

Attendu de pied ferme par les journalistes car deuxième film du cinéaste de Tron l'héritage, nouveau film SF de Tom Cruise, production hollywoodienne à la communication savamment orchestrée, Oblivion a d'abord fait un petit tour en Amérique du sud où les premiers commentaires filtrèrent. En France, une seule avant-première fut organisée à quelques jours de l'heure H. D'où des doutes émergents, des questionnements sur la qualité, le peu de critiques rédigées cette semaine. Ici ou là, la presse évoque cependant 2001, l'odyssée de l'espace (oui, si l'on veut, seulement pour les vaisseaux spatiaux), parle de Moon (évidemment, tous les films de SF peuvent lui ressembler), compare avec Wall-E (Jack n'est pas un nettoyeur mais un technicien). Photographiquement, il y a un lien avec le Prometheus de Ridley Scott. Quant à savoir ce que Joseph Kosinski a piqué à gauche ou à droite, en création, tout le monde sait que la règle est le recyclage.

Goût d'inachevé

Au crédit du film, évoquons son atmosphère, la représentation d'un monde terrestre dévasté, une monochromie livide qui sied au désespoir des protagonistes, la confection d'appareillages qui en jettent, les interprétations des comédiens qui se tiennent, le développement d'une intrigue absolument insoupçonnable. En adaptant son propre roman graphique, Joseph Kosinski fait les erreurs inverses de Tron. Hier, il était trop lent ; aujourd'hui, il va trop vite. Il aurait fallu à Oblivion plus de métaphysique, plus de profondeur pour explorer totalement son discours sur l'identité, la manipulation, le destin des hommes, celui des machines. Au lieu de cela, le réalisateur, fraîchement débarqué de la publicité, des jeux et clips vidéos, fonce, enquille le montage au plus vite par peur (certainement) d'ennuyer son public. Le résultat est ainsi bâtard entre film d'anticipation et action. Le box-office intermédiaire démontre que le public est en attente de repères. Disons que l'on ne s'ennuie pas, qu'une esthétique est en développement véritable mais il reste, au sortir de la salle, un goût d'inachevé. Comme si le film, ultime critique, manquait de magie. Un comble. Encore une fois, dommage, Kosinski devrait avoir plus confiance en ses capacités. Son troisième film sera peut-être le bon.


Bande annonce VOST - Oblivion



Une réaction ?
commentez !

Info cinéma
Prochainement au cinéma
Tuer un homme
----
A voir
Le Grand Homme (sortie ciné le 13/08/2014)
----

l'info en continu

03/04 Gravity : séquence alternative avec Superman (VIDEO)
03/04 Box-office : Captain America 2, leader musclé devant De toutes nos forces et Supercondriaque
03/04 Emily Blunt et Amy Adams entrent dans la sphère de Denis Villeneuve
03/04 The Associate : Zac Efron dans l'univers de John Grisham
03/04 Halt and Catch Fire : AMC dévoile la première bande-annonce de sa série de geeks (VIDEO)
03/04 Nebraska : Road movie père-fils tout en nuances (CRITIQUE)
03/04 Un plus une : nouveau projet pour Claude Lelouch avec Jean Dujardin
03/04 Sherlock saison 3 : Benedict Cumberbatch ressuscite ce soir sur France 4 (VIDEO)
03/04 Le Petit Prince de Marion Cotillard et James Franco attendu en octobre 2015
02/04 Lucy : l'efficacité Besson, le charme Johansson (bande-annonce)
02/04 Extant : premier aperçu de la série avec Halle Berry (VIDEO)
02/04 Premières séances : Clochette et la Fée Pirate séduit plus que Salaud, on t'aime
02/04 La Crème de la Crème : avec son HEC du sexe, Chapiron divise la presse
02/04 The Walking Dead saison 5 : déjà une première affiche !
02/04 The Amazing Spider-Man 2 : Spidey carbure à l'eau minérale !
02/04 The Fall : Gillian Anderson face à Jamie Dornan ce soir sur 13ème Rue (VIDEO)
02/04 The Drop : James Gandolfini tire sa révérence (bande-annonce)
02/04 Once Upon A Time saison 4 : un acteur du spin-off intègre le casting