00H00 Le 10/03/10 Films 0
Les sorties en France : il y aura le choix.

Les sorties en France : il y aura le choix.


Les sorties en France : il y aura le choix.

Voici les nombreuses et riches sorties de la semaine, très hétéroclytes avec notamment le sulfureux film dramatique Chloé, le thriller français Sans laisser de traces, la comédie Pièce Montée,  et le film dramatique La Rafle, événement en France qui, très largement distribué, ne manquera pas d'attirer les foules. En marge, de nombreux  films moins largement distribués mériteront quand même votre attention.


Chloé (Chloe) 189 salles
Drame américain d'Atom Egoyan
Avec Julianne MooreLiam Neeson, Amanda Seyfried, ...
Le pitch : Le brillant docteur Catherine Metzer suspecte son mari David, un séduisant professeur de musique, d'infidélité. Afin d'apaiser ses doutes, elle engage la séduisante Chloé pour tester l'honnêteté de David. Lorsque Chloé lui rapporte sa sulfureuse rencontre avec David, Catherine s'engage dans une découverte érotique et sensuelle d'elle-même. Mais en se laissant aller à la tentation, elle met sa famille en grand danger.
Avis : en revisitant le film français Nathalie, Atom Egoyan traite encore une fois des sujets qui l'obsèdent (famille, sexe, mensonge, apparences). Certains diront que la maîtrise technique paralyse l'émotion. Les thèmes de ce film nous intéressent cependant fortement et le trio d'acteurs est imparable avec une Julianne Moore majestueuse. Notre choix cette semaine.

Pièce montée (Une pièce montée) 339 salles
Comédie sentimentale française de Denys Granier-DeferreAvec Clémence Poésy, Jérémie Renier, ...
Le pitch : Bérengère et Vincent se marient dans le respect des traditions bourgeoises. Selon la coutume, familles et amis se réunissent à la campagne par une belle journée de printemps. Journée joyeuse pour certains, douloureuse pour d'autres, en tous les cas déterminante et inoubliable pour tous. Mais comme les liens du sang ne sont pas toujours ceux du coeur, cette journée va vite devenir "L'heure de vérité", toute génération confondue.
Avis : Denys Granier-Deferre, si le nom de famille est célèbre, on connaît peu ce réalisateur. Pourtant c'est à lui que l'on doit le film Que les gros salaires lèvent le doigt, une comédie géniale sur le monde du travail. Aujourd'hui, fidèle à lui-même, c'est à la famille que Granier-Deferre s'intéresse, sans rien perdre de son cynisme et de son efficacité. A voir!

Sans laisser de traces  (Indélébile) 159 salles
Thriller français de Grégoire Vigneron
Avec Benoît Magimel, François-Xavier Demaison, ...
Le pitch : À bientôt quarante ans, Etienne, sur le point de prendre la présidence de son groupe, veut soulager sa conscience d'une injustice qu'il a commise au début de sa carrière et qui, précisément, l'a lancée. Convaincu par un ami de jeunesse, il se rend chez l'homme qu'il a lésé à l'époque pour le dédommager. Mais les choses tournent mal et l'homme est tué par son ami. Etienne tente alors de reprendre le cours de sa vie, mais celle-ci vire peu à peu au cauchemar. Harcelé par son ami, rattrapé par l'enquête de police, plus Etienne se débat, et plus l'étau se resserre. Au bout du rouleau, Etienne réalise qu'il ne lui reste plus qu'une seule solution...
Avis : on a pas beaucoup entendu parler de ce thriller français mais le duo Magimel-Demaison nous interpelle. d'acteurs. Le réalisateur, Grégoire Vigneron, est habituellement scénariste de comédies, il surprend donc tout le monde en choisissant le genre thriller pour son passage à la réalisation et, d'après les premières critiques, le film, très bien ficelé, ne manque pas d'attrait.

La Rafle 562 salles
Drame français de Roselyne Bosch
Avec Mélanie Laurent, Gad Elmaleh, ...
Le pitch : 1942. Joseph a onze ans. Et ce matin de Juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine... Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère. Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge. Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 Juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule... Du Vélodrome D'Hiver, où 13 000 raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux. De ceux qui ont orchestré. De ceux qui ont eu confiance. De ceux qui ont fui. De ceux qui se sont opposés. Tous les personnages du film ont existé. Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.
Avis : c'est l'événement en France que la sortie de ce film sur l'épisode peut être le plus tragique de l'histoire de France, la rafle du Vel d'Hiv. Si le traitement réservé à cette page de l'histopire nous intéresse, on boude cependant un casting téléphoné, avec la star du moment, Mélanie Laurent, talentueuse mais plutôt antipathique en interview, ainsi que Gad Elmaleh et Jean Reno, dont on nje dira pas de mal. Difficile cependant de dire du mal d'un tel projet, qui a été très sérieusement documenté.

Fleur du désert (Desert Flower) 200 salles
Drame britannique de Sherry Horman
Avec Liya Kebede, Sally Hawkins, ...
Le pitch : Issue d'une famille de nomades somaliens, Waris connaît une enfance rude mais heureuse car entourée des siens. Mais quand son père décide de la marier à l'âge de 13 ans, Waris prend la fuite. Traversant le désert au péril de sa vie, elle atteint la ville de Mogadiscio et retrouve sa grand-mère. Cette dernière lui fait quitter le pays en lui trouvant un poste de " bonne à tout faire " à l'ambassade de Somalie à Londres. Waris y travaille pendant 6 ans, telle une esclave, totalement recluse et coupée du monde extérieur. Quand la guerre civile éclate en Somalie, l'ambassade ferme. Waris se retrouve livrée à elle-même dans les rues de Londres, ne sachant pas un mot d'anglais. C'est alors qu'elle rencontre Marilyn avec qui elle se lie d'amitié. Cette jeune femme, délurée et originale, l'héberge et l'aide à trouver un emploi. Travaillant dans un fast food, Waris est remarquée par un célèbre photographe de mode. Grâce à lui, elle rejoint une agence de mannequins. Malgré de nombreuses péripéties, elle devient rapidement l'un des plus grands top model international...
Avis : le film, médiocre vaut essentiellement pour le message qu'il veut faire passer, la lutte contre l'excision, c'est déjà pas mal.

Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising (Valhalla Rising) 28 salles
Film d'a venture, d'action danois, britannique de Nicolas Winding Refn
Avec Mads Mikkelsen, Gary Lewis, Jamie Sives, Ewan Stewart...
Le pitch : Pendant des années, One-Eye, un guerrier muet et sauvage, a été le prisonnier de Barde, un redoutable chef de clan. Grâce à l'aide d'un enfant, Are, il parvient à tuer son geôlier et ensemble ils s'échappent, s'embarquant pour un voyage au coeur des ténèbres. Au cours de leur fuite ils montent à bord d'un bateau viking, mais le navire, au cours de la traversée, se retrouve perdu dans un brouillard sans fin, qui ne va se dissiper que pour révéler une terre inconnue. Alors que ce nouveau territoire dévoile ses secrets, les Vikings affrontent un ennemi invisible et terrifiant et One-Eye va découvrir ses véritables origines...
Avis : ce film là nous intrigue parce qu'il a été dirigé par Nicolas Winding Refn, un jeune cinéaste qui a marqué les esprits avec le film Bronson, parce que l'on adore l'acteur danois Mads Mikkelsen et parce que le titre et l'affiche du film sont magnifiques. Contemplatif, poétique voire métaphysique, sont les mots qui reviennent le plus souvent pour qualifier cette oeuvre quasi muette. A découvrir.

Les Chèvres du Pentagone (Men Who Stare at Goats) 151 salles
Comédie historique américaine de Grant Heslov
Avec George Clooney, Ewan McGregor ...
Le pitch : Bob Wilton, journaliste, est à la recherche de son prochain sujet lorsqu'il fait la connaissance de Lyn Cassady, un étrange personnage qui prétend faire partie d'un département top secret de l'armée américaine. Cassady affirme que la New Earth Army changera la manière dont on fait la guerre. Ces « moines guerriers » possèdent des pouvoirs psychiques sans précédent : ils sont capables de lire les pensées de l'ennemi, de traverser les murs, et même de tuer une chèvre rien qu'en la regardant... Mais le fondateur de ce programme, Bill Django, a disparu, et Cassady a pour mission de le retrouver.Intrigué par les histoires abracadabrantes de Cassady, Bob décide de l'accompagner. Les deux hommes remontent la piste de Django jusqu'à un camp d'entraînement clandestin dirigé par le médium renégat Larry Hooper. Le journaliste se retrouve vite piégé dans une lutte sans merci entre les forces de la New Earth Army de Django et la milice personnelle de super soldats de Hooper. Pour survivre à cette aventure déjantée, Bob va devoir tenter de garder un coup d'avance sur un ennemi très particulier… et faire appel à toutes ses facultés mentales !
Avis : il y avait de grandes attentes autour de ce film délirant, au casting exemplaire, et dirigé par l'acolyte de George Clooney, Grant Heslov. Malheureusement, après sa sortie aux USA, le critiques nous pas été tendres. A vous de voir.

Achille et la tortue (Akiresu to kame) 21 salles
Comédie japonaise de Takeshi Kitano
Avec Takeshi Kitano, Kanako Higuchi, ...
Le pitch : Fils unique d'un riche collectionneur d'art, Machisu révèle un talent précoce pour la peinture. Encouragé par ses proches, il peint en toutes circonstances. Mais le malheur met un terme à la vie privilégiée de l'enfant. Quelques années plus tard, le jeune homme pauvre et solitaire parvient à intégrer une école d'art. Il essuie les critiques sévères d'un marchand d'art mais le soutien indéfectible de Sachiko, une jeune employée qu'il épouse, l'encourage à persister dans sa voie. Arrivé à cinquante ans, Machisu n'a toujours pas vendu une toile. Il reste néanmoins dévoué à son art.Avide de reconnaissance, Machisu, tel Achille, arrivera-t-il à dépasser la tortue ?
Avis : le troisième film de réflexion de Kitano sur sa condition d'artiste.

Chicas (Introducing Fernand) 52 salles
Comédie dramatique française de Yasmina RezaAvec Emmanuelle Seigner, Carmen Maura, ...
Le pitch : Pilar (Carmen Maura) est une veuve espagnole ayant élevé ses trois filles en France. Tombée amoureuse de Fernand, le gérant de son immeuble, elle l'invite à déjeuner pour le présenter à sa famille incluant son gendre (Bouli Lanners). Mais l'introduction de ce nouvel homme de sa vie, une sorte d'ami gentleman, va totalement perturber ses filles (dont l'une incarnée par Emmanuelle Seigner est une célèbre actrice souffrant de solitude), faire craquer le vernis des bonnes manières et révéler la fragilité des liens familiaux.
Avis : une comédie sur les femmes, une réflexion sur leur condition au trvers de quatre personnages. Premier film de Yasmina Reza caustique, doux-amer et intéressant.

Eastern Plays (Eastern Plays) 20 salles
Drame bulgare, suédois de Kamen Kalev
Avec Christo Christov, Ovanes Torosian, ...
Le pitch : Deux frères qui ne se voient plus se trouvent pris dans un attentat raciste : Georgi, qui vient de rallier un groupe néo-nazi, est l'un des agresseurs, tandis qu'Izo, qui en est le témoin, porte secours à la famille turque attaquée. Georgi, appelé à s'engager davantage dans son parti, commence à s'interroger sur son implication, et Izo se demande si la belle jeune fille turque qu'il a sauvée sera l'occasion pour lui de quitter la triste vie qu'il mène à Sofia... En se retrouvant les deux frères pourront comprendre ce qu'ils attendent vraiment de la vie.
Avis : d'après ce que l'on  apu lire, il s'agirait de la très bonne surprise de la semaine, un film d'une grande beauté, juste, touchant et très naturel.

Le Rêve italien (Il Grande sogno) 72 salles
Drame italien de Michele Placido
Avec Riccardo Scamarcio, Jasmine Trinca, ...
Le pitch : Laura, professeur de physique à l'université de Montréal, est une femme d'une soixantaine d'années d'une grande vitalité. De retour d'un voyage d'études dans une zone d'intérêt écologique majeur, elle présente à ses étudiants le résultat de ses recherches sur l'effet de serre. Retournée chez elle, Laura écoute un message de sa fille qui va bientôt accoucher. Elle s'assied devant son ordinateur et répond à une lettre de son frère Andrea, à Rome, qui est en train de rassembler des éléments pour un roman se déroulant en 1968. L'ensemble de ces deux faits, la future naissance d'une petite-fille et ces notes autobiographiques écrites d'un seul jet, l'oblige à faire un bilan inattendu de sa vie. Entre les souvenirs de Laura et ceux d'Andrea, qui recueille à Rome des témoignages et des documents sur l'année 68, l'histoire prend forme, une forme chorale car après le frère et la soeur, nous voyons entrer en scène d'autres protagonistes de cette période-là, si décisive pour chacun d'eux..
Avis : ceux qui ont aimé Romanzo criminale ne manqueront pas de découvrir le nouveau film de Michele Placido qui serait pourtant très décevant.

Nord (Nord) 14 salles
Comédie dramatique norvégienne de Rune Denstad Langlo
Avec Anders Baasmo Christiansen, Marte Aunemo, ...
Le pitch : Après une dépression nerveuse, l'ancien skieur professionnel Jomar Henriksen travaille comme employé sur les pistes. Autrefois auréolé d'une célébrité internationale comme descendeur free style, il s'est désormais complètement retiré du sport de compétition pour vivre dans la solitude enneigée. Il ne veut plus entendre parler du ski et néglige aussi les tâches qu'on lui a confiées. Au lieu d'établir les cartes de forfait ou d'entretenir les remontées mécaniques, il passe son temps à fumer, à boire et à ne rien faire. Un beau matin, pourtant, un ancien copain se présente chez lui et lui annonce qu'il est le père d'un enfant qui vit dans le nord du pays. Jomar entrevoit alors une chance de tourner le dos à cette existence en partant à sa recherche. Après avoir mis le feu à son logement par inadvertance, il se met en route avec son autoneige et cinq litres d'alcool en guise de provisions. Toutefois, comme il a oublié ses lunettes de protection, il ne va pas bien loin. Aveuglé par la réverbération sur la neige, il est secouru par une jeune femme qui vit avec sa grand-mère dans une cabane à l'écart. Contraint de rester pendant un certain temps seul avec elle dans la pièce sombre, Jomar découvre en elle une âme solitaire qui est comme lui en quête de contacts humains. Ce n'est pas la seule rencontre édifiante que lui réserve son voyage. Il croise encore des engins blindés, de dangereux tunnels, un Lapon mystérieusement attaché, de réfrigérateurs pleins dans des maisons vides et teste des méthodes originales pour se soûler et faire connaissance avec les autres...
Avis : road-movie à la norvégienne réussi et dépaysant.




Une réaction ?
commentez !

Info cinéma
Prochainement au cinéma
The Gambler (affiche) - Kickback
----
A voir
NDE (Near Death Experience) (photos)
----

l'info en continu

03/04 Gravity : séquence alternative avec Superman (VIDEO)
03/04 Box-office : Captain America 2, leader musclé devant De toutes nos forces et Supercondriaque
03/04 Emily Blunt et Amy Adams entrent dans la sphère de Denis Villeneuve
03/04 The Associate : Zac Efron dans l'univers de John Grisham
03/04 Halt and Catch Fire : AMC dévoile la première bande-annonce de sa série de geeks (VIDEO)
03/04 Nebraska : Road movie père-fils tout en nuances (CRITIQUE)
03/04 Un plus une : nouveau projet pour Claude Lelouch avec Jean Dujardin
03/04 Sherlock saison 3 : Benedict Cumberbatch ressuscite ce soir sur France 4 (VIDEO)
03/04 Le Petit Prince de Marion Cotillard et James Franco attendu en octobre 2015
02/04 Lucy : l'efficacité Besson, le charme Johansson (bande-annonce)
02/04 Extant : premier aperçu de la série avec Halle Berry (VIDEO)
02/04 Premières séances : Clochette et la Fée Pirate séduit plus que Salaud, on t'aime
02/04 La Crème de la Crème : avec son HEC du sexe, Chapiron divise la presse
02/04 The Walking Dead saison 5 : déjà une première affiche !
02/04 The Amazing Spider-Man 2 : Spidey carbure à l'eau minérale !
02/04 The Fall : Gillian Anderson face à Jamie Dornan ce soir sur 13ème Rue (VIDEO)
02/04 The Drop : James Gandolfini tire sa révérence (bande-annonce)
02/04 Once Upon A Time saison 4 : un acteur du spin-off intègre le casting