16H03 Le 05/03/13 Films 0 publié par Reynald Dal Barco
Au bout du conte : le traité amoureux façon Agnès Jaoui (CRITIQUE)

Au bout du conte : le traité amoureux façon Agnès Jaoui (CRITIQUE)

Avec Au bout du conte, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri lancent un cri du coeur à l'intention des filles amourachées. Attention, les princes charmants n'existent que dans les livres.

Au bout du conte
Au bout du conte © DR

Jusqu'ici, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri choisissaient la forme réaliste pour délivrer leur message écrit à quatre mains. Absent depuis Parlez-moi de la pluie (2008), le tandem signe son retour d'une façon originale avec une intrigue usant des éléments attenants au conte de l'enfance pour démystifier le rapport amoureux, et plus généralement, notre besoin d'irrationnel. Ainsi, le film se résumerait à la rencontre entre Sandro (Arthur Dupont à l'écran) et Laura jouée par Agathe Bonitzer (fille de Pascal). Donc, Sandro serait une espèce de prince fauché comme Cendrillon, tandis que Laura apparaît comme un mélange de Blanche-Neige, La belle au bois dormant et du petit chaperon rouge. L'innocence même. Le père de Laura serait le roi vivant dans son beau château aux côtés d'une marâtre poursuivant le mythe de la jeunesse éternelle. Agnès Jaoui, à n'en pas douter, est la fée Marianne, la marraine de Laura. Quant au ronchon Pierre (Jean-Pierre Bacri), il est le pragmatique tétanisé par une prophétie qui lui a prédit une mort subite. Comme dans toutes les histoires, il y a des loups. Ici, c'est Benjamin Biolay qui s'y colle merveilleusement bien.

Visions surréalistes

Mais tout ceci serait bien trop simple, sans la touche humoristique des scénaristes de Cuisine et dépendances , Un air de famille ou du Goût des autres . Au coeur d'une action qui se déroule très loin du milieu bobos parisien habituel, le film choral ne manque pas de brouiller les pistes avec son armada de faux-semblants. Pendant que Pierre explique aux enfants de sa nouvelle compagne que le paradis n'existe pas, que les corps dépérissent simplement dans leur cercueil, le spectateur voit passer en arrière plan un immense poisson flottant dans les airs comme par magie. A un autre instant, alors que le bal des princes bat son plein et que la caméra de la réalisatrice filme gros plan les voitures de luxe parquées devant son entrée, le public voit soudainement deux immenses jambes féminines les chevaucher. Nouvelle tromperie façon Top Secret ! Le film est découpé en différents chapitres, comme les actes d'une tragédie, tous annoncés par un effet spécial qui transforme les plans fixes en tableaux impressionnistes.

La morale de l'histoire

La morale est double. Un peu de poésie dans notre monde technologique, fade, ne peut faire de mal. Mais si de prime abord la réalisatrice appuie l'enchantement, c'est pour mieux appuyer son avertissement : les princes charmants, ça n'existe que dans les livres. Il n'y a que les nigauds pour tomber dans la chausse-trappe. Tant qu'il sera prisonnier de ses illusions, de ses hallucinations, l'homme ne pourra être maître de son devenir. Au bout du conte est-il un traité féministe ? Les destins croisés qui vont se jouer sous vos yeux présentent une condition féminine sclérosée : épouses et filles attendent que la Providence se penche sur leur destin pour les sublimer alors que, comme Marianne tétanisée par son permis de conduire, il est évident que tout réside en nous. En ces temps de franches disettes scénaristiques, où la prise de risque est souvent évaluée au degré zéro de l'écriture, Au bout du conte prend le double pari de vous émerveiller tout en vous suppliant de rester maître de vos actes et paroles. Le bonheur est à ce prix.



Une réaction ?
commentez !

Info cinéma
On en parle
Wonder Woman (2015)
----
A voir
Libre Et Assoupi (2014) - Gazelle (2014) - May in the Summer (sortie ciné le 07/05/2014) - La Belle vie (photos)
----

l'info en continu

03/04 Gravity : séquence alternative avec Superman (VIDEO)
03/04 Box-office : Captain America 2, leader musclé devant De toutes nos forces et Supercondriaque
03/04 Emily Blunt et Amy Adams entrent dans la sphère de Denis Villeneuve
03/04 The Associate : Zac Efron dans l'univers de John Grisham
03/04 Halt and Catch Fire : AMC dévoile la première bande-annonce de sa série de geeks (VIDEO)
03/04 Nebraska : Road movie père-fils tout en nuances (CRITIQUE)
03/04 Un plus une : nouveau projet pour Claude Lelouch avec Jean Dujardin
03/04 Sherlock saison 3 : Benedict Cumberbatch ressuscite ce soir sur France 4 (VIDEO)
03/04 Le Petit Prince de Marion Cotillard et James Franco attendu en octobre 2015
02/04 Lucy : l'efficacité Besson, le charme Johansson (bande-annonce)
02/04 Extant : premier aperçu de la série avec Halle Berry (VIDEO)
02/04 Premières séances : Clochette et la Fée Pirate séduit plus que Salaud, on t'aime
02/04 La Crème de la Crème : avec son HEC du sexe, Chapiron divise la presse
02/04 The Walking Dead saison 5 : déjà une première affiche !
02/04 The Amazing Spider-Man 2 : Spidey carbure à l'eau minérale !
02/04 The Fall : Gillian Anderson face à Jamie Dornan ce soir sur 13ème Rue (VIDEO)
02/04 The Drop : James Gandolfini tire sa révérence (bande-annonce)
02/04 Once Upon A Time saison 4 : un acteur du spin-off intègre le casting